Note Fict CORONAVIRUS – Point à date au 8 juin 2020

Crises en cours Le 09/06/2020

Pour rappel, la FICT a mis au point deux outils à votre disposition mis à jour quotidiennement au lien suivant Coronavirus – document à disposition:

  • Une FAQ (foire aux questions) pour recenser toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous posez
  • Une liste des principaux documents de références avec des liens ou les documents joints

 

Toute l’équipe de la FICT, en lien étroit avec l’ANIA, reste mobilisée à vos côtés :

  • Thierry Gregori, Eljida Makhloufi sur la gestion de la crise, le plan de continuité d’activité, (gregori@fict.fr ; 0617804565 / e.makhloufi@fict.fr ; 0621276181)
  • Thierry Gregori, et Héloïse Lion sur la problématique des masques (gregori@fict.fr ; 0617804565 / h.lion@fict.fr ; 0621276181)
  • Gwendoline Avril du Service social pour toutes les questions relatives aux questions sociales (avril@fict.fr; 0749442525).
  • Stéphanie Fuiret du service économie pour les questions relatives aux appros, aux contrats, et aux mesures d’accompagnement économique (fuiret@fict.fr; 0624181168)
  • Claire Geroudet sur les questions relatives à l’export (geroudet@fict.fr; 0768548450)
  • moi-même (castanier@fict.fr; 0617803102)
  • et le Président Bernard Vallat : vallat@fict.fr; 0767131650)

 

  • Courrier commun ANVOL/INAPORC/INTERBEV au Président de la République – Crise Covid-19 abattoirs => pour sensibilisation de vos elus locaux

 

Vous trouverez en pièce jointe un courrier commun cosigné par INAPORC aux côtés d’INTERBEV et ANVOL. Il a été adressé ce jour au Président de la République sur le sujet de la crise Covid-19 en abattoirs et a également été relayé à Bruno Le Maire, Didier Guillaume et Jean-Yves Le Drian.

Ce courrier fait suite à la volonté de Matignon de fin de semaine dernière d’aller vers des dépistages systématiques des salariés dans tous les abattoirs français. Ce courrier vise à infléchir ce positionnement du Gouvernement, totalement discriminatoire pour nos filières et dont les conséquences économiques pourraient être dramatiques.

S’il est évident que les précautions sanitaires ne doivent pas se relâcher dans l’intérêt de tous, la stigmatisation que traduit cette volonté de dépistage systématique, même en l’absence de cas avérés, n’est pas compréhensible pour des filières qui mettent tout en œuvre pour protéger leurs salariés et répondre aux besoins de la Nation depuis le début de la crise du Covid-19 en France.

Concernant notre profession, ce pourrait être une atteinte importante à notre approvisionnement.

De plus, si ce dépistage systématique était mis en œuvre au niveau des abattoirs, il n’est pas du tout exclu que le secteur de la charcuterie secteurs, proche de l’abattage/découpes soit également visé.

Vous êtes ainsi invité à saisir du sujet vos contacts locaux (préfets, DRAAF, élus, …) pour qu’ils puissent prendre conscience des difficultés importantes qu’engendrera un dépistage systématique des outils, et que les inquiétudes des filières locales puissent également remonter par les administrations territoriales jusqu’au niveau national.

 

 

  • ECONOMIE 

 

Impact de la crise sur les entreprises de charcuterie traiteur – SONDAGE / pour réponse le 16 juin

Les membres de la Commission ECO demandent à la FICT de relancer un sondage auprès des dirigeants pour mesurer de façon précise l’impact de la crise sur la Profession (perte des volume et pas seulement de chiffre d’affaires) mais aussi les surcoûts liés à la crise Covid19, en complément des informations recueillies par le sondage ANIA.

Pour que les informations puissent être exploitées par la FICT et que des actions ciblées puissent être menées auprès des pouvoirs publics, il est essentiel que le plus grand nombre d’entreprises réponde au questionnaires.

Aussi, nous vous remercions par avance pour vos réponses au questionnaire suivant d’ici le 16 juin : https://fr.surveymonkey.com/r/XNJRNGG

Seules des données agrégées seront exploitées par la FICT

 

  • Masques chirurgicaux

Karine Lestange : karine.lestange@gmail.com, 0683749510 ; après négociation des prix d’achat et de transport, les masques sont passés de 0,75€ HT/pièce à 0,48€ HT/pièce livré, pour toute commande de 2 000 pièce minimum, avec une livraison à partir de la Semaine 25 (mi Juin).

Télécharger les pièces jointes

Télécharger  Télécharger 

D'autres publications

Toutes les publications
Crises en cours

Oxyde d’éthylène (ETO) : Point à date et CR Réunion des experts des Etats Membres (4/10/21)

Réunion (Webex, Monday 04.10.2021) des Experts des États membres de l’UE, de la Suisse, de la Norvège, de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), de la Commission européenne (DG […]

Crises en cours

Interview du Professeur Patrick Berche sur l’intérêt et le rôle de la vaccination pour les salariés qui travaillent dans les entreprises alimentaires

Le Professeur Berche répond aux questions suivantes : POURQUOI EST-CE SI IMPORTANT DE VACCINER L’ENSEMBLE DE LA POPULATION FRANÇAISE CONTRE LA COVID-19 ? CONCERNANT LE MONDE DE L’ENTREPRISE ET PLUS […]

Crises en cours

Fièvre Porcine Africaine point sur la situation au 1/9/2021

La Commission Européenne nous propose un point sur la situation mondiale en matière de Fièvre porcine africaine (FPA, ou peste porcine africaine ou PPA) Si la France reste indemne : […]