IMPORTANT – Situation éco des entreprises de charcuterie en 2019 / Note FICT pour votre usage, courriers aux distributeurs et aux Ministères

Économie Le 23/12/2020

Vous trouverez ci-dessous plusieurs informations concernant les actions de la FICT au vu des données disponibles sur l’impact de l’année 2019 sur les entreprises du secteur.

Note FICT sur la situation économique des entreprises de charcuterie 2019 => pour votre utilisation

Suite à l’Etude Banque de France publiée début décembre, la FICT a rédigé une note économique que vous trouverez ci-jointe démontrant l’impact de 2019, avec la flambée des prix du porc et des pièces de découpe, sur la situation économique des entreprises du secteur fin 2019 malgré les revalorisations consenties par les distributeurs.

Cette note montre :

  • Une dégradation des performances des entreprises du secteur (selon l’étude Banque de France 2020 disponible au lien suivant : Etude Banque de France 2020) :
    • résultat courant avant impôt en baisse de 30% par rapport à 2018
    • un résultat net de 1.1% en moyenne en baisse de 23.2% par rapport à 2018
    • 28.8% des entreprises étaient déficitaires fin 2019
  • Une évolution des marges différentes entre industrie de la charcuterie et distributeurs (selon l’Observatoire de la Formation des Prix et des Marges 2020) avec pour le produit de charcuterie étudié (le jambon cuit), une baisse importante de la marge des entreprises de charcuterie (-43cts d’euros par kg de produit) alors que la marge de la distribution était en hausse (+10cts€ pas kg de produit), et que le niveau de marge du rayon charcuterie de 8.5% reste le 2e le plus important des rayons étudiés. (lien vers le rapport 2020 de l’Observatoire : Lien vers le rapport 2020 de l’Observatoire)

Nous vous invitons à utiliser cette note dans vos discussions bilatérales avec vos clients.

 

Transmission de cette note économique aux distributeurs par la FICT => courrier ci-joint

La FICT envoie ce jour un courrier aux distributeurs accompagné de cette note pour les sensibiliser sur l’importance de prendre en compte ces éléments dans les négociations avec leurs fournisseurs afin de pouvoir compter sur un secteur de la charcuterie sur lequel ils pourront continuer à compter demain et qui sera en capacité d’investir pour répondre aux demandes des consommateurs pour plus de naturalité et de bien-être animal.

Vous trouverez ci-joint le courrier qui a été transmis aux principaux distributeurs ainsi que la liste des destinataires de ce courrier (Leclerc, Carrefour, Casino, Cora, Système U, Intermarché, Auchan, Lidl, Aldi). Ce courrier a été élaboré en concertation avec Maître Grall pour s’assurer de sa conformité au droit de la concurrence.

L’ensemble des courriers est disponible ci-joint.

 

Rencontre de la FICT avec Serge Papin

La FICT a rencontré Serge Papin le 15/12 dans le cadre de la mission que lui a confié le Ministre de l’Agriculture concernant le suivi de l’Atelier 5 des Egalim.

Nous avons porté, à la lumière de la crise des prix du porc de 2019, d’une part l’importance des indicateurs de matières premières, d’autre part l’importance de la répartition de la valeur tout au long de la chaîne, l’Observatoire de la Formation des Prix et des Marges ayant démontré que les marges des distributeurs avaient évolué, en valeur absolue, à la hausse en 2019 tandis que les marges des industries de charcuterie s’effondraient, et que le rayon charcuterie restait le 2e rayon le plus rentable des rayons étudiés par l’Observatoire avec 8.5% de marge pour les distributeurs.

Nous avons également demandé que si des mesures étaient prises concernant les négociations à venir afin de préserver l’amont agricole, il était important de pouvoir y associer notre secteur dont dépend 75% de la production porcine.

Vous trouverez ci-joint le courrier transmis à Serge Papin, auquel nous avons joint la Note Economique présentée ci-dessus.

 

Courrier de la FICT aux Ministres de l’Economie et de l’Agriculture

Le courrier aux distributeurs, le courrier à Serge Papin, ainsi que la note Economique ont été transmis au Ministre de l’Agriculture Julien Denormandie et au Ministre délégué à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Vous trouverez ci-joint les courriers de la FICT.

Nous vous tiendrons informés des suites de ce dossier.

D'autres publications

Toutes les publications
Économie

EGALIM 2 // 1er Comité de suivi des négociations commerciales : le Ministre de l’Agriculture appelle à la responsabilité des distributeurs

Monsieur Julien DENORMANDIE, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, en lien avec Madame Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre déléguée chargée de l’Industrie, et Monsieur Alain GRISET, Ministre délégué chargé des PME, a […]

Économie

Note d’information FICT – Consommation à domicile de charcuteries-salaisons / SEPTEMBRE 2021 (Kantar WorldPanel)

Vous trouverez en pièce jointe la note d’information sur la consommation à domicile de charcuteries-salaisons pour le mois de SEPTEMBRE 2021. Elle est complétée de deux annexes : Indicateurs de […]

Économie

Compte rendu – Commission Matières Premières du 13 octobre 2021

Vous trouverez en pièce jointe le compte rendu de la Commission Matières Premières du mercredi 13 octobre 2021.     AGENDA La prochaine Commission Matières Premières se tiendra mercredi 9 février […]