Fièvre Porcine Africaine point sur la situation au 1/9/2021

Crises en cours Le 02/09/2021

La Commission Européenne nous propose un point sur la situation mondiale en matière de Fièvre porcine africaine (FPA, ou peste porcine africaine ou PPA)

Si la France reste indemne :

  • l’Allemagne est touchée depuis le 10 septembre 2020. Jusqu’au 15 juillet 2021, la maladie n’avait concerné que des sangliers sauvages. A cette date, le Laboratoire Allemand de Référence a confirmé l’apparition des deux premiers foyers domestiques de Fièvre Porcine Africaine sur le territoire allemand (Land de Brandebourg),
  • Les autres pays touchés en Europe sont La Pologne, La Lituanie, La Lettonie, La Roumanie, La Hongrie (uniquement dans la faune sauvage), la Bulgarie, la Slovaquie, la Grèce (un seul cas), la Sardaigne (It) où la maladie y est endémique et indépendante de l’épidémie,
  • La Belgique où des sangliers ont été contaminés à partir de septembre 2018 a retrouvé son statut indemne de FPA en novembre 2020,
  • La république Tchèque où des sangliers ont été contaminés à partir de juin 2017 a retrouvé son statut indemne de FPA en février 2019,
  • La Situation reste non maîtrisée en Asie et en Europe de l’est

 

La fièvre ou peste porcine africaine ne constitue pas une menace pour la santé de l’homme. Les mesures prises pour limiter sa propagation visent uniquement à prévenir un risque pour la santé des animaux, un risque économique et une crise alimentaire.

 

Les process de transformation suivants sont considérés par l’OIE comme assainissant (articles 15-1-222 et 15-1-23) :

Les viandes doivent être soumises à un des procédés indiqués ci-après :

  • traitement thermique en récipient hermétique dont la valeur Fo est supérieure ou égale à 3,00
  • traitement thermique pendant 30 minutes au moins à une température minimale de 70 °C qui doit être atteinte uniformément dans toute la viande (IMPORTANT la notion de traitement équivalent n’est pas reconnue)
  • Les viandes doivent être soumises à un procédé de maturation par salage suivi d’un séchage pendant six mois au moins.
  • Procédés d’inactivation du virus de la « fièvre » porcine africaine dans les boyaux de porcs. Un des procédés suivants est utilisé : traitement au sel sec (NaCl) ou à l’aide de saumure saturée (valeur aw < 0,80) ou bien à l’aide de sel phosphaté contenant 86,5 % de NaCl, 10,7 % de Na2HPO4et 2,8 % de Na3PO4 (poids / poids / poids) pendant une durée minimale de 30 jours et à une température supérieure ou égale à 12°.

 

Les procédés de transformation suivants sont considérés par la réglementation européenne, l’AM du 14/10/2005 a note d’application comme assainissant :

TRAITEMENTS DES VIANDES (*) voir également PJ : “210723 traitements d’atténuation PPA”

a) Traitement thermique en récipient hermétique (valeur Fo égale ou supérieure à 3,00) (**)

c) Traitement thermique à une température minimale de 80°C devant être atteinte uniformément dans toute la viande

d) Traitement thermique en récipient hermétique à une température d’au moins 60°C pendant 4 heures au minimum, la température à cœur devant atteindre au moins 70°C pendant 30 minutes

e) Fermentation naturelle et maturation d’au moins neuf mois pour les viandes désossées, jusqu’à obtention des valeurs caractéristiques suivantes : aW inférieure ou égale à 0,93 ou pH inférieur ou égal à 6,0

h) Pour les jambons et lombes, traitement par fermentation et maturation naturelles pendant au moins 190 jours pour les jambons et 140 jours pour les lombes

(*) Toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour éviter une contamination croisée.

(**) Fo est l’effet létal calculé sur les spores bactériennes. Une valeur Fo de 3,00 signifie que le point le plus froid du produit a été suffisamment traité pour obtenir le même effet létal qu’une température de 121 oC (250 oF) en 3 minutes avec un chauffage et un refroidissement instantané.

 

Télécharger les pièces jointes

Télécharger 

D'autres publications

Toutes les publications
Crises en cours

Oxyde d’éthylène (ETO) : Point à date et CR Réunion des experts des Etats Membres (4/10/21)

Réunion (Webex, Monday 04.10.2021) des Experts des États membres de l’UE, de la Suisse, de la Norvège, de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), de la Commission européenne (DG […]

Crises en cours

Interview du Professeur Patrick Berche sur l’intérêt et le rôle de la vaccination pour les salariés qui travaillent dans les entreprises alimentaires

Le Professeur Berche répond aux questions suivantes : POURQUOI EST-CE SI IMPORTANT DE VACCINER L’ENSEMBLE DE LA POPULATION FRANÇAISE CONTRE LA COVID-19 ? CONCERNANT LE MONDE DE L’ENTREPRISE ET PLUS […]

Crises en cours

Fièvre Porcine Africaine en élevage : premiers cas en Allemagne

Le 15/07/2021, le Laboratoire Allemand de Référence a confirmé l’apparition des deux premiers foyers domestiques de Fièvre Porcine Africaine (FPA, ou peste porcine africaine ou PPA) ) sur le territoire […]