EXPORT COREE / MODIFICATIONS DES CONDITIONS SANITAIRES

Export Le 19/11/2012

EXPORT / COREE / VIANDE PORCINE : MODIFICATIONS DES CONDITIONS SANITAIRES

 

Dans le cadre d’un travail d’harmonisation, le Ministère de l’Agriculture coréen (MIFAFF) a établi de nouvelles conditions sanitaires concernant l’importation de viande porcine. L’objectif est d’intégrer au maximum les règles internationales et les recommandations de l’OIE. Pour répondre à la demande de la France de reconnaissance en tant que pays contrôlé pour la peste porcine classique (Classic Swine Fever), la QIA a par conséquent demandé aux autorités françaises de prendre en compte ces changements en vue de modifier le modèle actuel de certificat sanitaire.

 

Les modifications ne sont pas de grande ampleur et ne devraient pas perturber les flux. Les lots qui partiront avant la validation du nouveau certificat sanitaire devront être accompagnés du modèle actuellement en vigueur. A partir la date d’entrée en vigueur des nouvelles conditions sanitaires, tous les produits partant de France à destination de la Corée du Sud devront être accompagnés du nouveau modèle.

 

Ci-dessous les principaux changements :

· Ajout de mentions sur la peste porcine classique :

Il ne faut pas y avoir dans Le pays exportateur doit être indemne de peste porcine classique et ne pas vacciner contre la peste porcine classique (une exception concerne les cochons sauvages) pendant un an

ou

il faut que ce pays soit reconnu par le gouvernement coréen comme pays à statut contrôlé pour cette maladie. Si la peste porcine classique est apparue dans le pays d’exportation, il faut que la viande de porc à exporter provienne d’une région reconnue par la Corée en tant que région contrôlée pour cette maladie.

 

· Ajout :

Les fermes où les porcs sont nés et élevés doivent être indemnes depuis au moins 3 ans de Brucellose, depuis au moins 2 ans d’Anthrax et de maladie d’Aujeszky depuis au moins 1 an avant l’abattage.

 

· Harmonisation de la durée pendant laquelle l’absence d’apparition de certaines maladies doit être attestée :

· Fièvre Aphteuse : 1 an

· African Swine Fever : 3 ans

· Peste bovine : 2 ans

· Brucellose porcine : 3 ans

· Teschen disease porcine : supprimé pour les conditions d’apparition dans le pays

· Porcine Reproductive and Respiratory Syndrome (syndrome dysgénésique et respiratoire du porc) : supprimé pour les conditions d’apparition dans les fermes.

 

L’objectif est de valider un nouveau certificat sanitaire avant la date de mise en vigueur des conditions sanitaires modifiées (le 21 janvier 2013), afin d’éviter des problèmes lors du contrôle des produits par les services de la quarantaine.

 

Ci-joint la traduction réalisée par l’ambassade de France à Séoul du document du MIFAFF relatif aux nouvelles conditions sanitaires concernant l’importation de viande porcine en Corée du Sud. Ces conditions sanitaires seront utilisées par la DGAL pour rédiger un nouveau modèle de certificat sanitaire qui devrait être en vigueur au début de l’année 2013.

 

La DGAL demande à FranceAgriMer de recueillir auprès des organisations professionnelles concernées leurs commentaires concernant ce document. Les réponses seront prises en compte jusqu’au 10 décembre 2012.

 

Merci de faire part de vos remarques éventuelles à e.makhloufi@fict.fr

Télécharger les pièces jointes

Télécharger 

D'autres publications

Toutes les publications
Export

Club Export FICT – 30 novembre 2021

Nous vous rappelons que la prochaine réunion du Club Export de la FICT se tiendra le mardi 30 novembre 2021 de 9h30 à 16h30. Nous serions très heureux d’avoir le […]

Export

Canada : voyage acheteurs – rendez-vous BtoB virtuels gratuits

Dans le cadre de notre programme de promotion au Canada, un voyage d’acheteurs canadiens en France est envisagé la semaine du 6 au 10 décembre 2021. Une rencontre est envisagée […]

Export

Brexit : Formalités douanières au 1er janvier 2022

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint une présentation précisant le calendrier de rétablissement des formalités douanières britanniques et le fonctionnement du futur système de gestion de la frontière, […]