Non classé Le 01/01/1970

 

 

Selon l’étude sur l’évolution des flux d’importations de volailles en France, publiée par FranceAgriMer, les importations de poulet ont bondi de 55 %, entre 2010 et 2019. Si l’origine France progresse en restauration hors domicile (RHD) et en boulangerie, la présence de volaille étrangère dans les rayons des GMS augmente. À l’industrie, le taux de pénétration des importations est resté stable mais les volumes utilisés ont augmenté tirés par les produits transformés. Avec un différentiel de prix d’environ 30 % par rapport au poulet français, les poulets polonais sont très sollicités par les acheteurs Français. Malgré la modernisation de nos outils, la Pologne reste bien plus concurrentielle notamment grâce à la multiplication des outils spécialisés en débouchés industriels. Le développement de la certification European Chicken commitment (l’ECC), risque de malmener davantage la filière française car elle impliquerait notamment la création de nouveaux bâtiments. Si ce processus est lent et complexe en France, il l’est moins dans d’autres États membres. Par ailleurs, dans le cas où l’ECC devient une référence majoritaire, le poulet certifié français risque d’être également menacé.

D'autres publications

Toutes les publications
Non classé

ANIA FORMATION // EGALIM 2 : coaching collectif des négociations

ANIA FORMATIONS propose de vous accompagner pour explorer de nouvelles stratégies, tenter de surmonter les obstacles, suivre et conduire vos négociations jusqu’à la conclusion des accords 2022.   Vous trouverez […]

Non classé

MPB – Note d’information semaine n°41/2021 et Graphique « Evolution du Porc au Cadran »

1,231 euro (hausse de 0,2 cent) ce jeudi 21 octobre 2021. Ailleurs en Europe, les tendances de prix sont similaires à celles de la semaine dernière : stabilité au nord […]

Non classé

Les Webinars de la FICT – Ecrire pour le Web